Accord d’Addis abbeba une solution ou un début de l’insécurité à l’ Est de la RDC ?

Jean Mari Runiga président politique du Mouvement du 23 Mars dit M23 vient d’être destituer par son équipe signale nos sources. Il est accusé de soutenir Bosco Ntaganda, ancien général qui dirigeait le CNDP congres National pour la défense du peuple.
Depuis la signature des accords du 24 fevrier à Addis ABeba en Ethiopie, des vives tensions sont enregistré au Nord Kivu à l’est de la république démocratique du Congo.
A Rutshuru depuis quelques jours des affrontements sont signalé mais aussi dans le Masisi à Kitchanga ou des maisons sont incendiées, les personnes tuées et d’autres blessé de suite des affrontements entre les Mai APCLS et les militaires FARDC Forces armée de la République Démocratique du Congo. L’accès humanitaire sur cette zone là est devenu très difficile certains hélicots ont du mal à atterrir sur cette Zone là pour apporter assistance.
Les affrontements se poursuivent a seulement quelques 30 kilomètres de la ville de Goma. A Goma déjà une forte panique est enregistrée la population qui s’attendait a une stabilité de suite de la signature de cet accord ne sait plus à quel saint se vouer. Des nombreuses questions se posent, « La signature de cet accord est elle une solution pour apporter une paix durable à l’Est de la RDC ou simplement un renforcement de l’insécurité à l’est ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s