Défection de militaires en RDC : les jeunes sont inquiets

La situation est tendue au Nord Kivu, en République démocratique du Congo. Depuis la défection de militaires de l’armée congolaise menés par le général Bosco Ntaganda, le sentiment d’insécurité a encore augmenté au sein de la population. Ntaganda est recherché par la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye, aux Pays-Bas, pour crimes de guerre, mais le gouvernement congolais a cependant décidé de ne pas livrer Ntaganda. Les points de vue de nombreux jeunes dans la ville de Goma à ce sujet restent partagés.
Reportage

Des chars de combats qui vont et reviennent et des militaires qui sillonnent les artères principales de la ville. C’est l’image qui règne actuellement à Goma, la ville située près de la frontière rwandaise. Selon les rumeurs, des soldats des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont quitté leurs rangs et abandonné leurs domiciles en allant se refugier dans les forêts. Les habitants de Goma ne sont pas tranquilles.
Rumeurs
Selon les rumeurs, il s’agirait de soldats issus de l’ex-rébellion du CNDP (Congrès national pour défense du peuple), dont Bosco Ntaganda avait le chef d’Etat-major au côté du leader Laurent Nkunda, arrêté par le Rwanda en 2009. Le CNDP avait été intégré à l’armée congolaise cette même année et Ntaganda avait été promu général.
Depuis le 14 Mars 2012, jour du jugement de Thomas Lubanga à La Haye, la situation sécuritaire s’est encore dégradée dans le Nord Kivu. Il s’agissait du tout premier verdict rendu par la CPI, contre Thomas Lubanga, pour enrôlement d’enfant Mineur dans sa milice, Union des patriotes congolais (UPC). Depuis, 21 ONG des droits de l’homme dans la province ont également réclamé l’arrestation de Bosco Ntaganda et demandent aux autorités de la RDC de le transférer à la CPI pour être jugé pour des crimes commis en 2002 et 2003.
Tous sont égaux en droit
Les points de vue de nombreux jeunes dans la ville de Goma restent partagés. Pour certain, la justice doit faire son travail, car ils pensent que nul n’est supérieur aux autres et tous sont égaux devant la loi. « La cour Pénale Internationale a émit un mandat d’arrêt contre Bosco Ntaganda en 2006. Et comme tous les autres qui sont à La Haye, il doit aussi payer pour les crimes qu’il a commis, comme son ami Thomas Lubanga qui a été condamné pour enrôlement d’enfants de moins de 15 ans dans ses troupes. Qu’est-ce qui manque au gouvernement congolais pour ne pas livrer Bosco à la CPI ? », s’interroge Marcellin Bahidika.
Un autre jeune qui n’a pas voulu donner son identité se plaint également : »Nous savons tous combien de crimes Bosco Ntaganda a commis, même ici dans la province du Nord Kivu. Il faudrait que la Cour Pénale International le poursuive aussi pour les crimes qu’il a commis dans les Kivu. Ça fait très mal au cœur de le voir circuler librement ici »,
Retour à la paix
D’autres jeunes ont un avis différent sur Ntaganda : « Même si Ntaganda avec le CNDP a commis des exactions entre 2006 et 2009 dans le Kivu, jadis sous le patronage du général Laurent Nkuda qui est actuellement au Rwanda, il a aussi beaucoup contribué à l’instauration de la paix dans toute la région du Nord et du Sud-Kivu, après les rébellions qui ont été menées par le CNDP et d’autres groupes rebelles occasionnant des déplacements massifs de la populations mais aussi des pertes en vies humaines », explique un étudiant rencontré à l’université de Goma.
Mais les jeunes sont d’accord sur un point : ils veulent le retour à la paix. « Nous ne voulons plus revivre la situation d’affrontement et des guerres de 2006 et 2009 qui ont fait de la province du Nord Kivu une zone Rouge. Nous ne voulons plus vivre la guerre, mais vivre en paix », explique un étudiant rencontré à l’université de Goma. Selon certains jeunes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s